Souffle Mots

Entre haine et passion

8th mars 2009

Entre haine et passion

posted in Poèmes, vie-du-net |

Salut !

Et voilà, les vacances sont terminées…c’est dommage surtout que dans les trois semaines qui viennent je vais devoir passer mon B1 d’anglais et d’allemand. Enfin…le ski c’est bien passé et j’ai même pu skier sous la neige !

Sinon j’ai découvert sur le site de Patt de Bigorre que je fréquente régulièrement une certaine coutume sur la blogosphère de "taguer" les sites ce qui permet de créer et de ressérer les liens entre internautes.

Pour ce faire il faut évidemment citer le nom de la personne qui nous a tagué : Merci alors à Patt de Bigorre , mettre la 6° photo du 6° dossier image de son ordinateur ou choisir le dossier le plus récent et afficher la 6° image.

Pour moi en ce qui me concerne le dossier le plus récent, étant un story board contenant des photos de moi et de mes amis, je vais tout de même éviter et j’ai alors choisi un autre dossier.

Et il faut finalement taguer six autres personnes. Mon problème pour respecter cette règle et que je n’ai pas encore 6 sites dans mon estime (bien que cela progresse), j’en mettrai alors le maximum mais préfère n’afficher que ceux que j’apprécie réellement dans le but d’égalité.

1 – DD la Plume (vous le reconnaîtrez probablement j’en avais déjà parlé étant une habitué de son site…)

2 – Les chemins de poussières (un site et un auteur que j’ai découvert grâce à Patt de Bigorre et que j’apprécie)

3 – Art et Littérature (de même un nouveau site que j’apprécie…)

4 – Poèmes à la Carte (Un menu de poèmes magnifiques et un chef cuisinier d’une grande ouverture d’esprit que je voudrais remercier pour le temps qu’il m’accorde.)

 

Voilà, je vous invite à aller visiter les sites cités ci-dessus et je vais désormais, comme toujours, vous présenter un poème que j’ai écrit il y a quelques temps en essayant de suivre les conseils donnés par Jacky, auteur de Poèmes à la carte, et j’ai alors essayé de montrer dans ce poème plus de sentiment. Je ne sais pas si j’y suis arrivé et attend avec impatiente vos réactions à ce sujet.

Je vous demande également de bien regarder l’image que j’ai mis en accompagnement du poème, je l’aime beaucoup par sa forme évidemment mais aussi par son message : Face à la plume on est nu.

Bye et bonne lecture.

______________________________________________

Entre haine et passion

 

Agripper dans sa main son arc idolâtré,

Orner son frêle corps . De ses doigts le parer.

Serrer; sans hésiter. Serrer à faire mal.

Mordre avec la rage d’un farouche animal.

 

Tirer de son carquois une flèche brulante.

Extraire de son coeur l’ivresse incandescente.

Encocher la passion. Viser la haine. Haïr.

Bander sa plume. Aimer. Aimer à tuer sans faillir.

 

Décocher la fièvre qui incendie sa chair.

Frapper sans nulle peur la cruauté qui lacère.

Transpercer les feuilles de folies qui s’animent.

Regarder la toile d’un désir anonyme.

 

Coeur, écrit-on pour vivre, ou vit-on pour écrire ?

 

 

This entry was posted on Dimanche, mars 8th, 2009 at 8 h 22 min and is filed under Poèmes, vie-du-net. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.

There are currently 5 responses to “Entre haine et passion”

Why not let us know what you think by adding your own comment! Your opinion is as valid as anyone elses, so come on... let us know what you think.

  1. 1 On mars 8th, 2009, Julien said:

    Coucou, très joli poème, j’aime vraiment bien.
    Et l’image (que je connaissais déjà^^) est divine.

    Bye, à bientôt…

  2. 2 On mars 8th, 2009, Pat said:

    Bonjour à toi et ravi de lire que tes vacances se sont bien déroulées ! courage pour la reprise !
    Oui tager est une coutume blogesque. Elle vaut ce qu’elle vaut mais a surtout le mérite de resserrer les liens et d’inviter à découvrir.
    j’ai lu avec beaucoup de plaisir ton poème et je suis comme de coutume impressionné par ta maitrise et la multitude d’idées, de sensations et de vérités que tu insuffles à chacun de tes textes. avec ici le sentiment en plus. l’idée d’axer ton poème en commençant chacun de tes vers par un verbe, l’utilisation de cette forme grammaticale donne force et efficacité. Le lecteur est happer, interpeller de façon directe et ne peut que réagir. Les vers longs succèdent à des vers plus resserrés à la ponctuation brutale. Et ce poème trouve son aboutissement, sa force dans ton dernier vers magnifique, scindé en trois pour affirmer et faire ressortir chacun des groupes de mots utilisés. respect.
    Les sonorités que tu utilises évoquent le déchirement, la brutalité et la passion. tes vers ont une force, une rage incroyable !
    Quand on écrit, et c’est l’idée directrice de ton poème, le réel et le fictif se confondent, les tiraillements entre la nécessité et l’obligation sont douloureux. Amour, rejet…Mais on continue malgré tout.
    Bravo. bravo et encore bravo.
    Porte toi bien.
    Amitiés.
    PAT

  3. 3 On mars 8th, 2009, GODIN Jacky said:

    salut
    Bravo !
    c’est une totale réussite, et je suis par nature
    avare de plébiscite! (lol) ça rime !
    La critique de PAT est absolument parfaite au niveau de l’écriture, il a tout vu, y compris les sentiments, les verbes
    et le gros travail que cela suppose.
    Moi ! j’ai ressenti le volcan de l’adolescence, l’intégralité
    de la passion instinctive, voir pulsionnelle
    Wouah hhhh! as tu conscience !?
    que tu viens d’ouvrir une porte, de monter une marche !
    Tous les gens qui passent sur ton blog écrivent et sont surpris. ils sentent …
    Quelque chose qui les interpelle.
    Non ! ce n’est pas que le talent !!!
    C’est passionnant de voir naître une artiste
    Car rien ne peut expliquer cela simplement
    bravo et merci !
    continue tu es sur la bonne route
    mes respects Talisman

    jacky

  4. 4 On mars 14th, 2009, Alain said:

    Je découvre ce blog que je me permets de mettre en lien.
    Je ne porterai pas d’appréciation sur la forme du poème qui peut être tellement différente suivant l’auteur. Par contre, j’ai ressenti dans le contenu une recherche, une subtilité dans l’écriture, que j’ai apprécié.
    C’est vrai que face à la plume on est nu et cette image superbe le montre.
    Mais quel plaisir lorsque de cette feuille blanche devant nous un texte jaillit, incontrôlable, sans que l’on sache très bien d’où il vient.
    Si ce texte sonne bien, s’il correspond à ce que l’on souhaite exprimer, alors…, c’est le bonheur.

  5. 5 On mars 15th, 2009, talisman said:

    Salut à tous,

    Tous d’abord je vous remercie beaucoup pour tous vos commentaires. Mon plaisir d’écrire est proportionnel à la joie et à l’honneur que je prends à vous lire tous :)

    Je suis contente Julien que le poème t’ai plu ainsi que l’image. Cette image était mon avatar sur Blogasty avant qu’il ne disparaisse je ne sais comment…
    ça ne m’étonne pas que tu apprécie cette image vu que tu aimes le style manga :)

    Pat, en réalité, je n’ai pas vraiment réfléchi à commencer chaque vers par un verbe mais au bout d’un quatrain j’ai remarqué que trois des quatre vers commençaient par un verbe et j’ai donc tout simplement transformé le premier pour qu’il s’harmonise avec les autres. Parfois quand j’écris je suis juste mon instinct…
    Merci Pat pour ton analyse comme de coutume très précise :)

    Jacky, je suis ravie que tu trouves le poème réussi et empli de sentiments étant donné que c’était mon but premier. Merci pour tes conseils.

    Bonjour Alain, merci pour ton passage, cela me fait plaisir que ce poème te procure un peu de bonheur. Je vais également mettre ton site en lien.

    Bye à tous et merci encore :)

Leave a Reply






    Poetry Blogs - BlogCatalog Blog Directory