Souffle Mots

Mes lectures de l’été. (1/2)

4th septembre 2008

Mes lectures de l’été. (1/2)

posted in Livres |

Salut !

Dans quatre jours je reprends les cours…ça va je m’y suis fait. De toute manière je commence à tourner en rond et je ne sais plus que réviser.

J’ai une foule de textes à vous montrer, enfin, disons plutôt une histoire divisée en de nombreuses parties comme le gland. Le gros problème est que je n’ai pas encore trouvé de titre et que je n’ai toujours pas écrit l’épilogue du conte….

Alors je vais vous parler aujourd’hui d’une partie des livres que j’ai lu cet été.

Bonne lecture, de mon article, et peut-être des livres !

_______________________________________________

Je vais vous les présenter dans l’ordre chronologique dans lequel je les ai lu.

Voici la première moitié, la seconde suivra plus tard

 

1- Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part de Anna Gavalda.

    Ce livre est un recueil de nouvelles qui attire dès la lecture du titre. Pourquoi ? Parce qu’un on a tous voulu que ça nous arrive un jour. Cette phrase décrit à merveille les désirs simplistes des personnages, tous différents, mais tous emplis d’espoir.

On entre facilement dans chaque nouvelle grâce à une description précise du protagoniste, de sa routine, de ses envies et de ses habitudes ce qui fait que chaque chute nous touche un peu plus car, en plus, ils nous ressemblent : banal, normal…

Presque toutes ses histoires parlent d’amour. C’est un phénomène universel et nous ne pouvons que ressentir de la compassion ou de l’enthousiasme face aux problèmes ou aux réussites des personnages.

De plus j’ai apprécié le fait que ce soit des nouvelles car nous pouvons en lire une sans nous arrêter et le lendemain s’attaquer à une autre. Cela évite toute coupure au niveau de l’intrigue. Nous entrons et nous en sortons, c’est tout.

Voici le titre des différentes nouvelles :

  1. Petites pratiques germanopratines
  2. I.I.G.
  3. Cet homme et cette femme
  4. The Opel Touch
  5. Ambre
  6. Permission
  7. Le Fait du jour
  8. Catgut
  9. Junior
  10. Pendant des années
  11. Clic-clac
  12. Epilogue

 

2- Le club du suicide de Robert Louis Stevenson

 Ce livre du célèbre auteur anglais se compose en trois parties toutes reliés :

- Histoire du jeune hommes aux tartelettes à la crème.

- Histoire du docteur et de la maille de Saratoga

- Aventure du fiacre.

L’intrigue se déroule autour de trois personnages différents en fonction de l’histoire, mais tous ont un lien quelconque avec les protagonistes de la première partie : le prince Florizel et son compagnon le colonel Geraldine. Tout deux vont être conviés, alors qu’ils cherchaient aventure, à un terrifiant jeu de cartes…

Tout le long le suspens est présent et dès la seconde partie, les questions affluent : quel rapport avec Florizel et le Club du suicide ?

J’ai bien apprécié ce livre, divertissant et prenant, dont le style et l’époque sont complètement différente d’ Anna Gavalda.

 

 

3- Chagrin d’école de Daniel Pennac.

 

Après La petite Marchande de Prose que j’avais adoré, j’étais bien décidé à poursuivre mes lectures avec l’humour de Pennac.

Mais ce livre n’est pas doté du même humour que le précédent, bien qu’il nous fasse plusieurs fois sourire et que la quatrième de couverture nous montre un bulletin aux appréciations hilarantes.

L’auteur parle dans ce livre de son enfance en tant qu’un "élève cancre" mais aussi de sa vision actuelle de l’élève en tant que professeur qui tente de leur donné goût à l’apprentissage. Il critique également le système éducatif en général.

Il nous expose donc ce problème en tant qu’acteur et en tant que spectateur.

Il le décrit à travers des dialogues entre lui et ses élèves ou bien par la description des sentiments ressentis au long de son enfance.

Je conseillerais ce roman à tous, en particulier aux "cancres", pour vous ce livre sera une bouffée d’espoir et une  bouée de sauvetage, aux professeurs ou ceux qui voudraient le devenir, car même si vous dispensaient l’enseignement, il faut aussi savoir apprendre à s’occuper des faibles et non des premiers de la classe.

This entry was posted on Jeudi, septembre 4th, 2008 at 9 h 07 min and is filed under Livres. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.

There are currently 6 responses to “Mes lectures de l’été. (1/2)”

Why not let us know what you think by adding your own comment! Your opinion is as valid as anyone elses, so come on... let us know what you think.

  1. 1 On septembre 4th, 2008, Julien said:

    Coucou, tu as pas mal lue cet été :) Ca peut toujours aider des petits résumé et surtout ton avis. Ce n’est pas trop mon genre de lecture mais ça donnerai envie de lire :)
    Bonne rentrée, byebye

  2. 2 On septembre 5th, 2008, dédé said:

    Bonjour Talisman,

    Les professeurs ne peuvent pas toujours s’occuper des élèves les plus faibles. En effet, il doivent avancer dans les programmes définis pour l’année. Sinon, les autres élèves se trouveraient confrontés à un retard permanent dans les devoirs.
    La

  3. 3 On septembre 5th, 2008, Julien said:

    Bonjour dédé, vous avez tout à fait raison, les choix des profs sont dur car ils veulent aider les plus faibles mais aussi faire progresser les meilleurs. Mais combiner les deux est souvent impossible.
    Mais je suis d’avis qu’il ne faut pas trop laisser les « plus faibles » pour ne pas les enfoncer encore plus :)

    Enfin nous ne sommes pas là pour argumenter sur l’enseignement français mais pour nous délecter des écrits de notre jeune prodige.

  4. 4 On septembre 5th, 2008, talisman said:

    Bonjour Dédé,

    Tu as raison, il faut savoir la part entre les deux groupes. J’ai néanmoins déjà connu un professeur au primaire, qui réussissait à faire progresser les faibles et les bons.
    Le problème de nos jours, c’est que les élèves en difficulté ne suivent pas et les bons s’ennuient. Plusieurs fois les professeurs m’ont « dégouté », si je puis dire, car ils ne cherchent pas à donner envie d’apprendre aux élèves ou ils le font de la mauvaise manière. Je ne parle pas de tous bien sur, mais d’une grande partie de mon point de vue.
    Dans le livre de Pennac j’avais l’impression que les élèves de sa classe qu’ils décrivaient étaient vraiment intéressés.
    Parfois je me demande si les professeurs ne suivent pas trop le programme. Plusieurs fois j’ai montré mes écrits à des profs de français. Ils ont corrigé les fautes d’orthographe mais ils s’en sont arrêtés là. Pourquoi, alors qu’ils avaient devant eux un élève qui voulait apprendre ? Un jour, même un élève en difficulté a demandé conseil sur un poème. Le résultat a été le même.

    Enfin, je pourrais m’étendre sur ce sujet encore longtemps mais je vais m’arrêter là.

    Merci à tous les deux pour vos commentaires, cela me fait toujours très plaisir :)

    Bye.

  5. 5 On septembre 10th, 2008, dédé said:

    Bonsoir à tous deux,

    Je n’avais pas tout à fait terminé, lorsque j’ai fait une mauvaise manip., et hop ! mon commentaire a été expédié avant sa fin. Je ne suis vraiment pas doué, et cela m’arrive assez souvent.
    Mon épouse est prof. de lettres classiques dans un collège. Elle se plaint de classes, où les élèves sont trop nombreux. Je la vois corriger des rédactions à la maison, et je peux vous dire que les élèves qui possèdent le talent de Talisman … sont rares, voire inexistants.
    Je pense malgré tout que vous avez raison de signaler que les professeurs suivent le programme avec une trop grande rigidité. Evidemment, il faut aider les plus faibles; surtout les encourager lorsqu’ils portent un intérêt au travail. C’est inadmissible de la part d’un enseignant, de se comporter comme dans l’exemple que vous décrivez.
    La solution est malheureusement d’ordre financier, pour avoir moins d’élèves par classe. les finances consacrées à l’éducation étant en baisse, cela me semble être une utopie.

    Bonne soirée. Bye.Bye.

  6. 6 On octobre 8th, 2008, Patrick said:

    Belles lectures et très bon choix qui me réconfortent : la passion de la littérature a de beaux jours devant elle. Talisman est là !
    Merci de parler des romans avec cet enthousiasme là.
    Amicalement,
    PAT

Leave a Reply






    Poetry Blogs - BlogCatalog Blog Directory