Souffle Mots

Palpitation

11th août 2011

Palpitation

Salut !

Les jours s’écoulent, trop vite, toujours trop vite. Je me dit qu’en vacances j’aurai le temps de faire tout ce que je veux mais j’ai tellement de livres à lire (3 déjà pour la prépa !), et ce besoin d’écrire ne me quitte pas.

Ces dernières semaines j’étais en vacances en Bretagne dans ma famille et, ayant envie de me couper un peu de l’ordinateur je n’ai pas posté.

Sinon le poème que je vous présente aujourd’hui a été écrit début juin et je dois le titre a une amie, Marine R. Merci à elle. Les deux photos ont été prises en Arctique par la photographe qui nous accompagnait.

Bye et bonne lecture.

_________________________________

Photo de Lee Narraway

Palpitation

Et mon cœur s’emballe
Pour toi
Désir qui s’installe
Puis croit
Au rythme infernal
De l’émoi.

Fugitive vision, soupçon d’émotion,
Brûlante lésion, doute, indécision.

La plume a déchiré mes lèvres, doucement,
Éclair du firmament puis le nuage muet
L’encre bleu a versé, colorant le présent
D’un orage indécent. Les teintes sont mêlées,
Sensualité.

Offre moi tes ailes que les mots se libèrent !
Et quand je chancelle berce moi dans tes mers.
Une étoile s’éveille, aiguille de lumière
Lorsque s’amarre au ciel l’irréel d’aimer en vers.
Désir amer.

Briser les conventions de palpitations
Pour risquer la passion dans la suffocation.

Et mon cœur se tait
Silence
Essaie de masquer
L’essence
Du vœu d’embrasser
Ta présence.

Photo de Lee Narraway

posted in Poèmes | 5 Comments

6th juillet 2011

Corps à corps

Salut !

Ca y est le bac est terminé ! Les vacances, quel soulagement …et les résultats du bac !
J’ai eu mention Très Bien avec 17,31 de moyenne générale !!

Sinon pour l’année prochaine le verdict est tombé : je suis acceptée en Classe Préparatoires aux Grandes Ecoles (CPGE) en BCPST (Biologie Chimie Physique et Science de la Terre, ex Maths BIO qui a fusionné avec la prépa Véto) à Saint Louis !! Direction Paris !

Je vous présente aujourd’hui un poème écrit en mai pendant les vacances. J’écris toujours le titre des poèmes à la fin mais là celui ci m’est venu très instinctivement en plein milieu. Au fond tout n’est que combat.

La première photo a été prise en Arctique et me rappelle la célébration d’hier…et que je réussisse ou non ma prépa, y retourner n’est plus qu’une question de temps !

Bye et bonne lecture.

______________________________________________

Corps à corps

Il y a des soupirs pleins de témérité,
Les cieux qui chavirent, tempêtes inavouées,
Des embruns de désir, étoiles démasquées,
D’un océan de cire qui n’ose s’embraser.
Insensé.

Il y a des ratures, éclairs de l’inconscient
Qui vrillent la blessure, insinuent patiemment
Le doute. Censure. Je ris de cet enfant
Gravant les murmures, jetant les sentiments
En pâture.

Il y a des frissons, d’inévitables songes,
Envie de séduction quand la feuille s’allonge,
Plume, abats l’émotion de tes pâles mensonges.
J’oublie tout. Abandon. Dans les rêves je plonge.
Tentation

Il y a l’obsession, besoin de création,
Sauvage soumission à la conspiration
Des mots. La diversion masque l’ébullition
D’un cœur sous pression. Je veux crier la passion.
Détonation.


posted in Poèmes | 7 Comments

18th juin 2011

Introspection

Salut !

Quand j’ai entamé ce poème en avril, j’étais fatiguée, stressée , et j’ai écouté en boucle les chansons de Joe Hisaichi. Les rimes en « ion » me sont venues rapidement, j’adore ces rimes ! En une soirée je n’ai écrit que le premier tercet. Peu après la suite est venue. Ce n’est pas nous qui choisissons quand écrire mais la plume.

Sinon le bac a commencé…par la philo ! J’ai choisi le sujet « peut-on avoir raison contre les faits ». Les résultats le 5 juillet.

N’hésitez pas à me dire ce que vous pensez de ce poème,  je suis avide de toutes critiques !

Bye et bonne lecture.

___________________________________

Introspection


Invasion, destruction de la raison,
Progression de l’abjecte inclination,
Torsion.


Écrire le plaisir pour le vivre
Puis cacher les désirs qui m’enivrent.
Les pensées qui m’effleurent avilissent
L’âme. Je crains qu’au cœur je n’obéisse.


Lorsque je te regarde et puis te touche,
Si sans prendre garde je t’effarouche
Doux rêve, accorde moi de t’embrasser.
Ce soir seule déçoit la réalité.


Laisse moi y songer, t’imaginer !
Si je pouvais t’aimer dans la fumée
D’un nuage, étouffer les préjugés,
Briser l’infirmité de ce secret…


Évasion, rédemption des passions,
Fuite de l’aversion, acceptation
Des distinctions.


posted in Poèmes | 2 Comments

1st juin 2011

Dans la tourmente

Salut !

Un jour en regardant la télévision, une personne était décrite comme « écrivain à la retraite »…mais pour moi être écrivain est un métier à vie ! Comment quelqu’un passionné par la littérature peut-il s’arrêter, se mettre à la retraite ?!

Sinon le bac se rapproche mais surtout la première phase d’admission : dans 9 jours j’aurai déjà une idée d’où j’irai l’année prochaine ! Étrangement, bien que ne pouvant nier que le bac me stresse, je ne révise pas plus…j’écris. Je pense qu’on a beau être à la retraite, il ne tient qu’à nous de choisir d’écrire. On a beau être élève, personne ne nous empêchera d’écrire.

Après ces petites remarques je vous présente un  poème écrit durant les vacances de février. Quand je me suis planté devant ma feuille de papier je ne savais pas quoi écrire, cela m’est venu plutôt facilement pour une fois. J’ai remarqué que ces derniers temps j’écrivais toujours sur les mêmes thèmes, mas bon tant que le résultat me plait (et vous plait !) c’est l’essentiel.

Que pensez vous de ce poème ?

Bye et bonne lecture.

______________________________

Dans la tourmente

Vide, absence, perdue dans ton essence
J’ose. Non sens. Je frôle l’indécence.
Évanescence, laisse moi désirer
Cette danse. Permet moi d’enlacer
Ta présence. Dis moi si je t’offenses
Quand je ne penses au fond qu’à divulguer
L’évidence ?

Tourment de peur, je dissimule l’erreur,
Masque l’ardeur d’un élan qui demeure.
Quelle douleur que t’interdire un cœur
Par frayeur ! Vois maudite peur :
J’aime.

Mais je m’égare, obsession du regard;
Recherche l’art, l’illusion de ton phare
D’émotion.

posted in Poèmes | 5 Comments

22nd avril 2011

En Vie

Salut !

Je vous présente aujourd’hui un poème écrit vers Janvier ou Février, j’aime beaucoup cette forme vous aurez pu le remarquer.

Je vous parlerai de l’Irlande plus tard, quand j’aurai un peu plus de confort et un moyen de transférer mes photos.

Qu’en pensez vous ?

Bye et bonne lecture.

_________________________________

En Vie

Envie de tout détruire à coup de passion,
De blesser, de nuire par simple déception
D’infliger la douleur déformant mon visage
D’épancher la rancœur en déversant ma rage.
Contusion.

Envie illicite de caresser une âme
Descente interdite dans le cœur d’une femme,
D’effleurer une main avant qu’on s’en empare
D’éclipser l’inhumain flottant sur vos regards
Simple écart.

Envie de consumer, de replier mon être
Dans la nuit m’abimer pour enfin disparaître.
Quand afflue la marée dans nos yeux fuyants,
Lunes. Comment percer les étoiles d’océan ?
Tremblements.

Envie de posséder comme les démiurges
D’enchainer au papier les folies que l’on purge,
De perdre haleine d’avoir trop éprouver
Seule sur la scène j’ai des rêves à sauver.
Je m’insurge.

posted in Poèmes | 10 Comments

2nd avril 2011

Passion

Salut !

Récemment j’ai participé à un concours d’écriture où il fallait écrire une lettre ouverte à Oscar Wilde…et j’ai gagné ! C’est pourquoi cette semaine prochaine je pars 3 jours en Irlande ! Je vous en parlerai plus longuement dans les posts suivants.

Sinon je vous montre aujourd’hui un poème écrit il y a quelques mois. Qu’en pensez-vous ?

Bye et bonne lecture.

_______________________

Passion

Sais-tu combien de fois j’ai caché les soupirs,
Tremblements d’une voix qui s’enfuit sans mot dire,
Quand retombe l’espoir, que l’océan s’élève,
Et noie l’illusoire, l’insaisissable rêve
De toujours ?

Sais-tu combien de fois j’ai étouffé les cris
D’une plume en émoi qui chaque jour écrit
Les émotions nues, cachées sur une feuille
Mais jamais n’atténue la douleur de l’écueil,
Abcès d’encre ?

Sais-tu combien de fois j’ai recouvert la honte
Sous un masque de soie que la raison n’affronte ?
Fuyant les reproches, effrayée des questions
Les larmes s’approchent, entament l’ascension
Du regard.

Sais-tu combien de fois mon cœur t’a poursuivi ?
Que veux-tu donc de moi ! Tu joues de mes envies
Tu asphyxies, Passion ; tu enserres la vie.
Furtive rébellion, cependant n’asservit
Le poète.

J’ai oublié de compter, je n’ai fait que rêver.
J’ai oublié de compter, ton fardeau m’obsédait
Mais je me souviendrai de ces tendres sourires,
Je me souviendrai des éclats de nos rires
Tous les jours.

dd

posted in Poèmes | 5 Comments

29th janvier 2011

Ec-rire

Salut !

Je ne vous apprendrai rien si je vous dis que la littérature est un travail de partage et d’échange. Toutefois de nature assez solitaire je ne me voyais pas écrire un poème avec quelqu’un. De ce fait Jacky et moi avons décidé d’écrire chacun sur le même thème pour comparer ensuite nos façon de l’aborder et pouvoir faire profiter l’autre de nos critiques. Le sujet : le Rire !

Et il faut le dire, on a des points de vue très différents sur ce thème. Je vous présente aujourd’hui mon poème et vous donne le lien vers celui de Jacky. Qu’en pensez-vous ? Et n’hésitez pas à aller laisser un commentaire chez Jacky aussi !

Bye et bonne lecture.

______________________________

Ec-rire

Ils ont ri, coups de feu, quand j’étais face à eux.
Hideux leurs doigts pointés, gâchettes enclenchées
Qui éclaboussent les yeux entachant le ciel bleu
De roses. Déchirer, mutiler, écorcher…
C’est un jeu.

J’ai ri, déflagration, risque d’implosion,
Pour étouffer un cœur battant de trop d’ardeur.
Pression des émotions, douloureuses torsions,
Les décibels qu’on pleure expulsent sans pudeur
Les passions.

Tu as ri tendrement, caresse, apaisement.
Assise en face de toi, soudain prise d’émoi
Je n’étais qu’une enfant souriant simplement.
Ris encore pour moi ! Sais-tu que sans ta voix
Je me noie ?

On a ri ensemble, cadence qui s’assemble.
Quand la joie si brève distille en nous la trêve,
Sur les joues il semble que les pleurs se ressemblent.
Le silence enlève, seul, l’illusion de nos rêves
D’effusion.

posted in Poèmes | 2 Comments

16th janvier 2011

L’Arctique

Salut !

Aujourd’hui débute une nouvelle partie qui sera composée des différents textes en rapport avec l’Arctique.

Ils seront mis à jour comme d’habitude toutes les deux semaines environ mais dans une autre catégorie intitulée : Expédition en Arctique 2010.

Je vous ferai signe sur la page d’accueil chaque fois qu’il y aura un nouveau post !

1 – L’Arctique une biodiversité menacée ? (publié le 18 septembre 2010)

2- Âme d’Arctique (publié le 2 octobre 2010)

3- Journal de bord (1/3) (publié le 16 octobre 2010)

4- Tableau d’Arctique (publié le 30 octobre 2010)

5- Journal de bord (2/3) (publié le 9 novembre 2010)

6- Journal de bord (3/3) (publié le 5 décembre 2010)

7- Marée Noire (publié le 18 décembre 2010)

8- L’Arctique fond, on doit en payer l’addition (publié le 16 janvier 2011)

posted in Journal de bord, Lettres, Poèmes | 2 Comments






    Poetry Blogs - BlogCatalog Blog Directory